Dressé pour tuer

De Samuel Fuller

Avec Kristy McNichol, Paul Winfield, Bob Minor

USA⎢1982⎢1h24⎢vostf et en version restaurée

× Toiles de Maître ×

 Séance ⎢Dim 4 fév × 16h ⎢


Après s’être fait renverser par une voiture, un chien blanc, dressé pour attaquer les hommes de couleur, est recueilli par Julie, une jeune femme qui cherche à lui faire oublier la haine.


Séance suivie d’une conférence de Thierry Cormier.


LA RACE DES « SAIGNEURS »
Dressé pour tuer (White dog)
Samuel Fuller, 1982

*

« Quand vous écrivez « le chien attaque un noir » sur un scénario, ce n’est pas pareil qu’une caméra qui va dans la gueule du chien, et qui montre physiquement l’horreur d’utiliser un animal contre un être humain sans défense. » 
Samuel Fuller.
Comment incarner le racisme au cinéma ?
La solution de Samuel Fuller fut d’en faire un film d’horreur. En adaptant le récit autobiographique de Romain Gary, il sut en tirer l’essence : la dévoration de l’autre comme idéologie et comme programmation. Du roman au film de Fuller, tout s’incarne dans un chien blanc : une victime conditionnée par d’autres animaux que l’on appelle des Hommes.
Ancien reporter criminel, écrivain, vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Fuller livre avec « Dressé pour tuer » son dernier grand film américain avant son exil en France. Cinéaste de toutes les violences et cinéaste engagé, chacun de ses films laisse KO un spectateur qui se prend en pleine figure les images brutes d’un monde dangereux. 
Thierry Cormier

*