Platoon

D’Oliver Stone

Avec Charlie Sheen, Tom Berenger, Willem Dafoe

 Grande Bretagne, USA ⎢ 1987 ⎢ 2h ⎢vostf & version restaurée

 

Séance ⎢ Dim 16 sept × 16h ⎢

Interdit aux moins de 12 ans

Septembre 1967: Chris Taylor, dix-neuf ans, rejoint la compagnie Bravo du 25ème régiment d’infanterie, près de la frontière cambodgienne. Chris, issu d’une famille bourgeoise s’est engagé volontairement et, plein d’idéal entend bien servir son pays. Mais la réalité est tout autre et ses illusions vont tomber les unes après les autres. Il sera également temoin de la rivalité sanglante qui oppose deux officiers qu’il admire.


Séance suivie d’une conférence de Thierry Cormier
Au cœur des ténèbres : les écrans du Viêt-nam
Platoon d’Oliver Stone
*

Faire de la présentation d’une certaine image la base de toute une politique – chercher, non pas la conquête du monde, mais à l’emporter dans une bataille dont l’enjeu est « l’esprit des gens » – voilà bien quelque chose de nouveau dans cet immense amas de folies humaines enregistré par l’Histoire.

Hannah Arendt, Du mensonge en politique – Réflexions sur les documents du Pentagone.

Les films sur le Viêt-nam, qui n’apparaîtront massivement que trois ans après la fin du conflit, ont dominé jusqu’au début des années 90 le genre film sur la guerre. Avec ces films est apparue une nouvelle manière d’envisager un tel sujet, plus allégorique, voire fantastique, se souciant moins des batailles que du soldat, et révisant profondément les codes du genre à l’aune de la valeur traumatique du conflit.

A l’instar d’un conflit aux contours historiques mal définis et imparfaitement compris, le cinéma s’est attaché aux motifs que véhiculaient l’événement plutôt qu’à l’événement lui-même, considérant l’homme en état de guerre et le traumatisme qui a gagné la société américaine. 

Oliver Stone, lui-même ancien combattant, a ainsi privilégié avec son film Platoon, la dramatisation d’une succession de faits parmi les plus représentatifs de la tragédie vietnamienne. 

Un film qui redonne à voir donc des instants traumatiques dix ans après les dernières images du Viêt-nam diffusées en direct par la télévision.

Thierry Cormier

Avec le soutien de De la suite dans les images et en partenariat avec la Ville de Dunkerque