La Forêt de mon père

De Vero Cratzborn

Avec Léonie Souchaud, Ludivine Sagnier, Alban Lenoir

Belgique, France, Suisse|2020|1h31

× Avant-première ×

 Séance|Lun 22 juin × 20h15|

× Coup de coeur ×


Gina, 15 ans, grandit dans une famille aimante en lisière de forêt. Elle admire son père Jimmy, imprévisible et fantasque, dont elle est prête à pardonner tous les excès. Jusqu’au jour où la situation devient intenable : Jimmy bascule et le fragile équilibre familial est rompu. Dans l’incompréhension et la révolte, Gina s’allie avec un adolescent de son quartier pour sauver son père.


*

Après de nombreuses semaines sans séance de cinéma, nous sommes très heureux au Studio 43 de démarrer cette excitante période post-confinement par le beau film de Vero Cratzborn, La Forêt de mon père.

Pour son premier long-métrage, la jeune réalisatrice belge a puisé dans son vécu personnel en relatant l’histoire d’une adolescente luttant pour aider son père malade, atteint de problèmes psychiques. 

Pour nourrir son propos, Véro Cratzborn s’est appuyée à de nombreuses reprises sur des consultants spécialistes – une psychiatre, une psychologue et une infirmière en psychiatrie – et a fréquenté pendant deux ans plusieurs établissements psychiatriques, dont l’Établissement Public de Santé Mentale de Bailleul, dans lequel plusieurs scènes ont été tournées. 

Filmé en région, La Forêt de mon père comporte également plusieurs scènes tournées dans le Hainaut, à Saint-Amand-les-Eaux.

Une avant-première, un premier film, un film tourné en région, le tout dans une seule et même séance : belle reprise, non ?

*