Jeudi 29 septembre > 18h50

Festival Les Chavirées

En partenariat avec l’association Pylône

Tarif : 3€ pour les étudiants de l’ULCO sur présentation d’un justificatif

*

Le festival Les Chavirées aura lieu les 29 et 30 septembre au sein de l’Université et dans plusieurs lieux culturels de Dunkerque et permet aux étudiant.e.s de faire connaissance autour d’un événement convivial et festif.
Sa programmation pluridisciplinaire répond à trois enjeux : la parité dans les milieux artistiques ; le développement culturel à l’échelle locale ; et la sensibilisation à la création contemporaine dans le champ des musiques actuelles, du cinéma et du spectacle vivant.

Dans le cadre du festival, l’association Pylône vous propose de (re)découvrir le film Frances Ha de Noah Baumbach sorti en 2013.

Le personnage de Frances, incarné par Greta Gerwig, symbolise parfaitement le cap délicat de la trentaine : le tiraillement entre les rêves et la réalité ; l’insouciance de la jeunesse et l’obligation d’avancer dans la vie (s’installer, construire sa vie professionnelle…).
Malgré ses déceptions et sa lente transition vers l’âge adulte, Frances reste un personnage positif et obstiné, refusant de se plier à ce qu’on attend d’elle. Ces questionnements résonnent sans aucun doute avec ceux des étudiant·e·s !


*

Frances Ha

de Noah Baumbach
avec Greta Gerwig, Mickey Sumner, Michael Esper
USA I 2013 I 1h26 I vostf 

Frances, jeune New-Yorkaise, rêve de devenir chorégraphe. En attendant, elle s’amuse avec sa meilleure amie, danse un peu et s’égare beaucoup…

Rashômon
d’Akira Kurosawa

Tout le monde sait combien Rashômon a intrigué, puis influencé le cinéma occidental en 1950. Sans lui point de nouvelles vagues dix ans plus tard… Formidable film de manipulation des points des vues. Si l’on regarde de plus près, sans Kurosawa point de westerns spaghetti puisque Sergio Leone plagiat son Yojimbo, point de Star Wars… la liste est longue.

Au cours de cette ciné-conférence Nachiketas Wignesan revient sur les audaces, les apports, les nouveautés, les avancées qui perlent l’œuvre d’Akira Kurosawa et qui ont métamorphosé le cinéma mondial entre 1941 et 1993. Kurosawa a touché à tous les genres, s’autorisant des incursions remarquées dans le mélodrame, le film d’aventures, le film policier, le film historique, le film psychologique, le film de sabre… mais en faisant toujours des films originaux – du Kurosawa, en fait !

*

Nachiketas Wignesan enseigne l’Histoire du cinéma et l’Analyse de films à l’Université Paris 3.

Formateur, il intervient régulièrement auprès des enseignants et des élèves dans le cadre de dispositifs d’éducation à l’image. Critique de cinéma (L’Avant-scène cinéma, Repérages, Vertigo, Positif …), Il anime régulièrement des ciné-clubs et collabore à l’édition de nombreux bonus de DVD.

*

En partenariat avec l’ADRC et De la suite dans les images

horaires des séances

  • Mercredi 4 décembre 17h15 / 21h
  • Jeudi 5 décembre 16h45
  • Vendredi 6 décembre 16h / 19h10 séance en présence du réalisateur
  • Samedi 7 décembre 14h30 / 19h10
  • Dimanche 8 décembre 18h15
  • Lundi 9 décembre 16h30 / 21h
  • Mardi 10 décembre 12h10 / 16h15
  • Mercredi 11 décembre 17h15
  • Jeudi 12 décembre 21h
  • Vendredi 13 décembre 18h30
  • Samedi 14 décembre 19h
  • Dimanche 15 décembre 14h / 21h
  • Lundi 16 décembre 16h45 / 19h
  • Mardi 17 décembre 12h10 / 19h
  • Mercredi 18 décembre 16h30
  • Jeudi 19 décembre 19h
  • Samedi 21 décembre 17h
  • Lundi 23 décembre 17h

Jeudi 29 septembre 18h50 – séance unique

bande-annonce