vendredi 17 décembre > 20h30

soirée des familles

Séance précédée à 20h d’un dessert
Projection en VF
Une affichette du film est offerte aux 10 premières réservations.

“Le tournage a commencé fin 2019. Je voulais faire ce documentaire de toute façon. Pour parler de cinéma, je pense que l’Assemblée est un lieu formidable de théâtre. C’est un lieu que je voulais filmer. En même temps, c’est un lieu trompeur. En réalité, il ne s’y passe pas grand-chose. En vérité, ce n’est pas là que se fait la loi. Il fallait que je trouve quelque chose qui faisait que ce décor s’anime. Une mission parlementaire était l’occasion de ça. Parce qu’on pouvait faire de l’intérieur et de l’extérieur. Deux situations, dans l’hémicycle et ce qui se passe dehors, et les deux se répondent. Ensuite, j’ai un personnage. Moi, je ne fais pas de film si je n’ai pas un méchant. Ou, du moins, un personnage interlope dont on ne sait pas quoi penser. C’est là que ça devient intéressant. Là, il y a moi, fil narratif, et Bruno Bonnell, député En Marche. Un peu Laurel et Hardy. Un plutôt filiforme et l’autre plutôt bien enveloppé, ça fait un tandem qui devient intéressant à filmer. Donc déjà, il y a la volonté de filmer cette histoire-là. Avec les femmes que l’on va rencontrer sur le chemin et dont on va tenter de transformer un peu l’état des choses. Puis la crise du Covid surgit. Au début, comme tout le monde, on est à l’arrêt. Mais des auxiliaires de vie m’appellent. Elles me disent “on n’a pas de masques, pas de gants, pas de gel hydroalcoolique. On continue de faire notre boulot et on n’est pas dans les professions prioritaires.” Il y a tout ça. J’appelle Bruno Bonnell, Gilles, le co-réalisateur, et je dis : “C’est maintenant qu’on doit les voir. Elles tiennent le pays.”

Extrait de l’interview de F. Ruffin pour le journal La Nouvelle République

Icare

de Carlo Vogele
Animation
Luxembourg, Belgique, France I 2022 I 1h16 I VF
Dès 8 ans

Sur l’île de Crète, chaque recoin est un terrain de jeu pour Icare, le fils du grand inventeur Dédale. Lors d’une exploration près du palais de Cnossos, le petit garçon fait une étrange découverte : un enfant à tête de taureau y est enfermé sur l’ordre du roi Minos. En secret de son père, Icare va pourtant se lier d’amitié avec le jeune minotaure nommé Astérion. Mais le destin bascule quand ce dernier est emmené dans un labyrinthe. Icare pourra-t-il sauver son ami et changer le cours d’une histoire écrite par les dieux ?

Du 6 juillet au 9 août

On refait la saison !

Tarif unique : 4€

horaires des séances

  • Jeudi 28 juillet 14h30
  • Vendredi 29 juillet 14h30
  • Lundi 1er août 14h30
  • Mardi 2 août 14h30

Lundi 13 septembre 18h50 – séance unique

bande-annonce