Mardi 27 septembre > 19h45

Ciné – Conférence / Festival Play It Again !

Séance précédée d’une intervention de Nachiketas Wignesan, enseignant et formateur

En partenariat avec l’ADRC

Seul rendez-vous annuel et national consacré aux films classiques, le festival Play It Again ! revient du 14 au 27 septembre pour sa 8e édition !

Organisé par l’Agence nationale pour le développement du cinéma en régions (ADRC), le Festival propose aux spectateurs de près de 300 salles de voir ou revoir sur grand écran une sélection des plus beaux films classiques de l’année en version restaurée, une rétrospective « rire ensemble » et de nombreuses séances événementielles.

À cette occasion, le studio 43 a sélectionné 3 films :
L’Atalante le chef d’œuvre de Jean Vigo sur la vie d’un jeune couple à bord d’une péniche (sous le regard du fabuleux Michel Simon), mutilé à sa sortie, il a été restauré dans toute sa splendeur
Rashomon*, fable pirandellienne aux images superbes qui révéla le talent de Kurosawa et de ses acteurs (dont Toshiro Mifune), remportant le Lion d’or à Venise puis l’Oscar du film étranger.
– Et Le Corniaud*, la comédie policière qui fit de Louis de Funès le comique préféré des Français, formant avec Bourvil une combinaison imparable, bientôt reprise par Oury dans La Grande Vadrouille.

*ces longs métrages sont accompagnés par une intervention de professionnels du cinéma (voir les colonnes dédiées aux films)

Rashômon

de Akira Kurosawa
avec Toshirô Mifune, Masayuki Mori (I), Machiko Kyô
Japon I 1952 I 1h28 I vostf & en version restaurée

Un paysan vient s’abriter d’une pluie torrentielle sous une vieille porte délabrée où se sèchent déjà un bûcheron et un prêtre. Ces derniers semblent ne rien comprendre à une affaire à laquelle ils ont été mêlés bien malgré eux. Un samouraï aurait été assassiné et sa femme violée ; quatre témoins du drame, dont le prêtre et le bûcheron, vont donner leurs versions des faits, toutes contradictoires…

Rashômon
d’Akira Kurosawa

Tout le monde sait combien Rashômon a intrigué, puis influencé le cinéma occidental en 1950. Sans lui point de nouvelles vagues dix ans plus tard… Formidable film de manipulation des points des vues. Si l’on regarde de plus près, sans Kurosawa point de westerns spaghetti puisque Sergio Leone plagiat son Yojimbo, point de Star Wars… la liste est longue.

Au cours de cette ciné-conférence Nachiketas Wignesan revient sur les audaces, les apports, les nouveautés, les avancées qui perlent l’œuvre d’Akira Kurosawa et qui ont métamorphosé le cinéma mondial entre 1941 et 1993. Kurosawa a touché à tous les genres, s’autorisant des incursions remarquées dans le mélodrame, le film d’aventures, le film policier, le film historique, le film psychologique, le film de sabre… mais en faisant toujours des films originaux – du Kurosawa, en fait !

*

Nachiketas Wignesan enseigne l’Histoire du cinéma et l’Analyse de films à l’Université Paris 3.

Formateur, il intervient régulièrement auprès des enseignants et des élèves dans le cadre de dispositifs d’éducation à l’image. Critique de cinéma (L’Avant-scène cinéma, Repérages, Vertigo, Positif …), Il anime régulièrement des ciné-clubs et collabore à l’édition de nombreux bonus de DVD.

*

En partenariat avec l’ADRC et De la suite dans les images

horaires des séances

  • Mercredi 4 décembre 17h15 / 21h
  • Jeudi 5 décembre 16h45
  • Vendredi 6 décembre 16h / 19h10 séance en présence du réalisateur
  • Samedi 7 décembre 14h30 / 19h10
  • Dimanche 8 décembre 18h15
  • Lundi 9 décembre 16h30 / 21h
  • Mardi 10 décembre 12h10 / 16h15
  • Mercredi 11 décembre 17h15
  • Jeudi 12 décembre 21h
  • Vendredi 13 décembre 18h30
  • Samedi 14 décembre 19h
  • Dimanche 15 décembre 14h / 21h
  • Lundi 16 décembre 16h45 / 19h
  • Mardi 17 décembre 12h10 / 19h
  • Mercredi 18 décembre 16h30
  • Jeudi 19 décembre 19h
  • Samedi 21 décembre 17h
  • Lundi 23 décembre 17h

Mardi 27 septembre 19h45 – séance unique

bande-annonce