Le nom de Paul Schrader est surtout connu par les cinéphiles du monde entier pour ses collaborations en tant que scénariste avec des grands réalisateurs du cinéma américain du nouvel Hollywood comme Martin Scorsese, pour lequel il a écrit ses plus grands chefs d’œuvres (Taxi Driver ; Raging Bull ; La Dernière Tentation du Christ ou À Tombeau Ouvert), mais aussi Brian de Palma (Obsession) ou encore Steven Spielberg (Rencontre du Troisième Type pour lequel il n’a pas été crédité).
Marqué comme Scorsese, par son éducation religieuse, Paul Schrader réalise depuis une cinquante d’années une filmographie éclectique au niveau des genres, avec une obsession constante pour la question du péché religieux et de la rédemption.
Les personnages écrits par Schrader sont hantés par des désirs de mort et de sexe comme dans son remake de La Féline de Jacques Tourneur qui tourne autour de la relation incestueuse des deux personnages principaux, American Gigolo où Richard Gere incarne un prostitué mêlé à des meurtres scabreux et surtout Mishima une vie en quatre chapitres consacrés à l’écrivain homosexuel japonais Yukio Mishima qui s’est donné la mort par seppuku.
Avec The Card Counter, Schrader dissèque une nouvelle fois la psyché torturée de ses personnages masculins (Oscar Isaac et Tye Sheridan, époustouflants) et retrouve son vieil ami Scorsese qui opère ici en tant que producteur exécutif.

the Card Counter

de Paul Schrader
avec Oscar Isaac, Tye Sheridan, Tiffany Haddish
USA, Grande Bretagne, Chine I 2021 I 1h52 I vostf

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Mutique et solitaire, William Tell, ancien militaire devenu joueur de poker, sillonne les casinos, fuyant un passé qui le hante. Il croise alors la route de Cirk, jeune homme instable obsédé par l’idée de se venger d’un haut gradé avec qui Tell a eu autrefois des démêlés. Alors qu’il prépare un tournoi décisif, Tell prend Cirk sous son aile, bien décidé à le détourner des chemins de la violence, qu’il a jadis trop bien connus…

horaires des séances

  • Mercredi 5 janvier 21h
  • Jeudi 6 janvier 14h30 / 21h
  • Vendredi 7 janvier 16h20
  • Samedi 8 janvier 21h
  • Dimanche 9 janvier 18h50
  • Lundi 10 janvier 16h45
  • Mardi 11 janvier 21h
  • Mercredi 12 janvier 16h40
  • Jeudi 13 janvier 21h
  • Vendredi 14 janvier 14h30
  • Samedi 15 janvier 21h
  • Dimanche 16 janvier 14h45
  • Lundi 17 janvier 21h
  • Mardi 18 janvier 12h10 / 16h40

bande-annonce