Jeudi 18 août > 19h

Films de patrimoine

Tarif unique : 5€


*


À 50 ans, Le Parrain est de retour en salles… et il fascine toujours autant !


Référence absolue pour des générations de cinéphiles, Le Parrain a réinventé la figure du gangster, en représentant, sur un mode épique, ultra romanesque, l’évolution d’un système criminel associée à celle du capitalisme américain. Mais il a surtout marqué les mémoires en s’imposant – dixit Coppola lui-même – comme « le plus gros film de famille de l’Histoire ».

Lorsque, au début des années 1970, endetté, le réalisateur accepte d’adapter le best-seller de Mario Puzo, il ne cache pas son désintérêt pour le monde de la pègre. Détournant la commande, Coppola va avant tout s’attacher à raconter « l’histoire d’un roi et de ses trois fils ». En prenant la succession du patriarche Vito Corleone, à la tête d’un clan mafieux, Michael, le benjamin de la fratrie, devient le souverain d’un royaume corrompu, dont il ne parviendra jamais à s’échapper.
(…)

La patte autobiographique imprime tous les épisodes : le réalisateur y sonde ses racines, son héritage italo-américain, à travers des scènes de mariage, de fêtes, de repas, inspirées de ses propres réminiscences. Il distille de-ci de-là des références à la culture musicale de la famille : le mélodrame Senza Mamma, auquel assiste le jeune Vito (Robert De Niro) dans Le Parrain II, a été composé par le grand-père de Coppola. L’épisode 3 met en scène l’opéra Cavalleria rusticana, de Mascagni, que son père a dirigé plusieurs fois… Un jeu de mise en abyme permanent, une touche sentimentale qui crée un lien affectif avec le spectateur.

Hélène Marzolf – Télérama


*

Un jour sans fin

de Harold Ramis
Avec Bill Murray, Andie MacDowell
USA I 1993 I 1h41 I vostf & en version restaurée

Phil Connors, journaliste à la télévision et responsable de la météo part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l’on fête le “Groundhog Day” : “Jour de la marmotte”. Dans l’impossibilité de rentrer chez lui ensuite à Pittsburgh pour cause d’intempéries il se voit forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue. Réveillé très tôt le lendemain il constate que tout se produit exactement comme la veille et réalise qu’il est condamné à revivre indéfiniment la même journée, celle du 2 février…

MY FUNNY VALENTINE
Afin de préparer une belle St Valentin, la B!B propose un petit programme « spécial love » : à 16h, un atelier d’écriture de poèmes pour ravir le coeur de votre moitié, un speed dating littéraire pour partager vos lectures préférées à 17h, puis Rendez-vous à 19h au Studio 43 avec Audrey Hepburn pour voir ou revoir une comédie romantique culte !

horaires des séances

  • Mercredi 19 janvier 14h30
  • Samedi 22 janvier 14h30
  • Dimanche 23 janvier 14h30
  • Lundi 24 janvier 19h15 lundi docu
  • Mercredi 26 janvier 14h15
  • Samedi 29 janvier 14h20
  • Dimanche 30 janvier 14h15

Jeudi 18 août 19h – séance unique

bande-annonce