Thelma et Louise

De Ridley Scott 

avec Susan Sarandon, Geena Davis, Harvey Keitel

USA ⎢ 1991 ⎢2h09 ⎢vostf & version restaurée

× La Journée des femmes × 

Séance ⎢Jeu 7 mars × 19h30 ⎢


Deux amies, Thelma et Louise, frustrées par une existence monotone l’une avec son mari, l’autre avec son petit ami, décident de s’offrir un week-end sur les routes magnifiques de l’Arkansas. Premier arrêt, premier saloon, premiers ennuis et tout bascule. Un événement tragique va changer définitivement le cours de leurs vies.


Au fil des années, cette œuvre brûlante a souvent été critiquée. Certains lui ont reproché sa violence, son pessimisme, et d’autres une peinture trop noire de la gent masculine (un seul mâle échappe vraiment au jeu de massacre : le flic compatissant qui les poursuit, interprété par Harvey Keitel). Qu’importe : Thelma et Louise n’a pas pris une ride. Ni dans l’interprétation palpitante des deux comédiennes ni dans l’énergie convulsive de chaque séquence. Et vu d’ici et maintenant, l’envol final des belles rebelles dans leur voiture cernée par la police, ressemble moins à une tragédie qu’à un nouveau départ.

Télérama

*

Séance suivie d’une conférence de Thierry Cormier
LA PLACE DES FEMMES ENTRE ESPACES ET POUVOIR
Le cinéma est un vecteur précieux pour nous interroger sur l’évolution de la place des femmes dans l’espace public, le cercle familial ou dans la sphère professionnelle. 
Domination urbaine ; visibilité ou invisibilité ; statut des femmes entre clichés et réalités, de nombreux cinéastes nous proposent de réfléchir aux espaces occupés ou non par les femmes, entre territoires et pouvoir, d’hier à aujourd’hui.