De Casey Affleck 

Avec Casey Affleck, Anna Pniowsky, Elisabeth Moss

USA ⎢2020 ⎢ 1h59 ⎢vostf

× En sortie nationale × Du 12 août au 8 sept ×

× Coup de Coeur ×



Dans un futur proche où la population féminine a été éradiquée, un père tâche de protéger Rag, sa fille unique, miraculeusement épargnée. Dans ce monde brutal dominé par les instincts primaires, la survie passe par une stricte discipline, faite de fuite permanente et de subterfuges. Mais il le sait, son plus grand défi est ailleurs : alors que tout s’effondre, comment maintenir l’illusion d’un quotidien insouciant et préserver la complicité fusionnelle avec sa fille ?


*

Casey Affleck n’est clairement plus aujourd’hui le jeune acteur prometteur vivant dans l’ombre du grand frère, l’imposant Ben Affleck, ou dans celle de l’ex beau-frère, l’acteur vedette Joaquin Phoenix.

Il est, non seulement un acteur formidable – on le sait depuis plusieurs années – doté d’un jeu pouvant, selon les rôles, alterner entre douleur rentrée, sensibilité démonstrative, malice enfantine et violence malsaine, mais aussi un réalisateur doué, dépassant là-encore le stade de la simple promesse.

Après avoir été dirigé par des cinéastes de renom (Gus van Sant, Steven Soderbergh ou encore Christopher Nolan) et joué à la fois dans de grosses productions (Ocean’s Twelve, Le Casse de Central Park, Interstellar) et dans des films plus “arty” (Gerry, A Ghost Story, Manchester By The Sea, pour lequel il obtint le “Graal”, l’Oscar du meilleur acteur en 2017), Casey Affleck est passé derrière la caméra dès 2010 avec un projet atypique plutôt réussi (le mockumentary I’m Still Here consacré à un faux et rocambolesque début de carrière dans le rap de Joaquin Phoenix).

Dix ans après, il est donc de retour avec Light of My Life, excellent film post-apocalyptique présenté au Festival de Berlin 2019.

*