D’Elie Wajeman

avec Vincent Macaigne, Sara Giraudeau, Pio Marmai

France⎢2021⎢1h22

En sortie nationale × Du 16 au 29 juin × Film avec audiodescription et sous-titrage SME

× Coup de coeur × 

Sélection officielle – Festival de Cannes 2020



Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Mikaël est médecin de nuit. Il soigne des patients de quartiers difficiles, mais aussi ceux que personne ne veut voir : les toxicomanes. Tiraillé entre sa femme et sa maîtresse, entraîné par son cousin pharmacien dans un dangereux trafic de fausses ordonnances de Subutex, sa vie est un chaos. Mikaël n’a plus le choix : cette nuit, il doit reprendre son destin en main.


*

Elie Wajeman

Après Alyah et Les Anarchistes, le jeune réalisateur Elie Wajeman nous propose avec Médecin de nuit un superbe film noir, emboîtant le pas d’un personnage – Vincent Macaigne, dans un contre-emploi formidable – étouffé par un quotidien devenu irrespirable.

Reprenant les univers de grands films américains du genre des années 70 et quelques-uns de ses plus fameux ingrédients – ville, nuit, violence, drogue – pour les transposer, le temps d’une nuit, dans le Paris d’aujourd’hui, Médecin de nuit questionne avec intelligence les notions de loyauté, de culpabilité et de liberté, questionnements déjà explorés avec talent dans les films précédents du réalisateur.

Et si le film est sombre, extrêmement tendu, Elie Wajeman nous offre des respirations salvatrices, notamment lors de belles scènes de consultations médicales auprès de patients en difficulté, et nous laisse croire, malgré tout, à la promesse d’un sauvetage, d’une vie meilleure…

*