De Chloé Zhao

Avec Frances McDormand, David Strathairn, Gay DeForest

USA⎢2021⎢1h48⎢vostf

En sortie nationale × Du 9 au 29 juin × 

× Coup de coeur ×


Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.



Avec son Lion d’Or à la Mostra de Venise, ses deux Golden Globes et ses trois Oscars, Nomadland est LE film événement de cette reprise.

Devenue la deuxième femme obtenant l’Oscar de la Meilleure réalisation, après Kathryn Bigelow, la jeune réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao confirme avec NOMADLAND les belles promesses entrevues dans ses films précédents, Les Chansons que mes frères m’ont apprises (2015) et The Rider (2017).

Amoureux des grands espaces, le cinéma de Chloé Zhao nous immisce au coeur d’une ruralité magnifique, sauvage, en Dakota du Sud, pour nous faire découvrir des personnages authentiques, laissés-pour-compte, profondément attachés à leurs terres et à leur communauté (Indiens Lakota dans Les Chansons que mes frères m’ont apprises, cowboys dans The Rider).

Mettant un point d’orgue à retranscrire le plus fidèlement possible les réalités des vies portées à l’écran, Chloé Zhao capture volontiers des événements réels vécus par ses personnages, eux-même interprétés par des comédien·ne·s non-professionnel·le·s issu·e·s des communautés filmées.

Réunissant de nouveau ces éléments, Nomadland s’offre le luxe supplémentaire d’accompagner ses acteurs·trices amateur·e·s d’une immense comédienne : Frances McDormand. Également productrice – et à l’origine du choix de Chloé Zhao pour réaliser le film -, l’actrice nous livre une performance que nous ne sommes pas prêts d’oublier…