De Barry JenkinsE

Avec KiKi Layne, Stephan James, Regina King

USA | 2019 | 1h57 |vostf

× En sortie nationale × du 30 janv au 12 fév ×


Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s’aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu’ils s’apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d’une erreur judiciaire, est arrêté et incarcéré. Avec l’aide de sa famille, Tish s’engage dans un combat acharné pour prouver l’innocence de Fonny et le faire libérer…


Après le magnifique et remarqué Moonlight, récompensé de trois Oscars en 2017, on attendait avec impatience le nouveau film de son jeune et talentueux réalisateur, Barry Jenkins. 

Le voici de retour avec Si Beale Street pouvait parler, adaptation du roman éponyme de l’écrivain américain James Baldwin. Suivant les pas de ce dernier, militant de la cause noire et, plus globalement, de l’ensemble des minorités aux États-Unis, le réalisateur nous expose avec virtuosité, à travers une histoire d’amour poignante, la discrimination raciale subie par de nombreux Afro-américains aux États-Unis. 

Et si Moonlight avait révélé son lot d’acteurs formidables – Mahershala Ali en tête -, il est fort probable que les prestations des comédiens jusque-là méconnus de Si Beale Street pouvait parler marquent les esprits.