Kuzola, le chant des racines

D’Hugo Bachelet

documentaire 

France | 2018 | 1h12 | 

× Soirée musicale ×

 Séance | jeu 14 janv × 20h30| 


Pour l’enregistrement de son nouvel album, la chanteuse d’origine angolaise Lúcia de Carvalho entreprend un voyage à travers le monde lusophone (Portugal, Brésil, Angola). Mais ce projet de disque est avant tout l’occasion d’une aventure personnelle pour Lúcia, un pélerinage sur les traces d’une identité morcelée, à la recherche de ses racines. Sous l’œil du réalisateur Hugo Bachelet, l’artiste strasbourgeoise d’adoption livre un parcours sincère et touchant, exemple rayonnant de métissage culturel heureux.


Chanteuse aux origines et influences multiples, Lúcia De Carvalho est au centre du documentaire “Kuzola, le chant des sirènes”. Née en Angola, elle arrive en France dans un petit village d’Alsace alors qu’elle est encore adolescente. Rapidement, elle commence à danser pour le groupe de musiques traditionnelles brésiliennes Bia de Assis et Som et, à 17 ans, devient la chanteuse principale de ce groupe avec lequel elle tournera dans tout le Grand-Est pendant plusieurs années. Elle se lance en solo en 2009 et sort son premier EP “Ao descrubir o mundo” (“En découvrant le monde”), qui lui permettra de se produire dans les plus grandes villes d’Europe. En 2015, Lúcia De Carvalho revient avec un nouveau album, “Kuzola”, à forte influence brésilienne et issu d’un répertoire créé sur la route entre la France, le Brésil et l’Angola…
*

Séance suivie d’une rencontre avec Lúcia Carvalho qui interprètera quelques morceaux de son dernier album.