De Julia Ducournau

Avec Agathe Rousselle, Vincent Lindon, Garance Marillier

France, Belgique⎢2021⎢1h48

× Du 11 au 17 août ×

Palme D’Or – Festival de Cannes 2021



Interdit aux moins de 16 ans

Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans. Titane : Métal hautement résistant à la chaleur et à la corrosion, donnant des alliages très durs.


TITANE, OVNI tout juste sorti de Cannes auréolé de la réputation du film qui aura « secoué » la croisette, se veut être une expérience sensorielle, mettant à l’épreuve aussi bien notre capacité à faire face à la violence que nos perceptions de ce que sont les genres, de ce que sont les sexualités.

Après GRAVE (2016), premier long métrage ayant redonné une véritable impulsion au cinéma de genre français, la réalisatrice Julia Ducournau convoque avec TITANE deux maîtres du cinéma fantastique et leurs monuments : John Carpenter et CHRISTINE ; David Cronenberg et CRASH. Pas de doute ici : la voiture est un objet de fantasme, de fascination, renforçant l’étrangeté et l’opacité entourant Alexia, l’inquiétante jeune femme au centre de TITANE.

Difficile d’en dire plus tant le film emprunte des chemins tout à fait inattendus et tant certaines des actions se déroulant à l’écran sembleraient complètement irréelles et ridicules couchées sur papier.

On peut simplement vous dire une dernière chose : venez voir TITANE, il est certain que vous ne reverrez pas un autre film de ce type dans les mois à venir.