Soleil Vert

De Richard Fleischer

Avec Charlton Heston, Edward G. Robinson,  Leigh Taylor-Young

USA ⎢ 1974 ⎢1h37 ⎢vostf

× Toiles de Maître × 

Séance ⎢Dim 22 mars × 16h00 ⎢


En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l’ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l’effroyable réalité de cette société inhumaine.


*

LES FANTASTIQUES VOYAGES DE RICHARD FLEISCHER

Tout le monde a vu des films de Richard Fleischer sans savoir que ce sont des films de Fleischer !

Voilà bien le paradoxe – ou la malédiction – de ce cinéaste non reconnu comme un auteur, dont la popularité de ses films, ses expérimentations visuelles ou ses explorations pour le moins sombres et sans manichéisme d’anti-héros auraient pourtant dû le propulser dans ce panthéon des réalisateurs hollywoodiens érigé par la critique.

Soleil vert (Soylent Green, 1972)

Comprendre l’effondrement

Alors que le monde peine encore à prendre conscience de l’influence néfaste de l’homme sur son environnement, déjà en 1972, ce film alertait l’humanité en posant les jalons d’une inconscience collective : raréfaction des ressources naturelles, explosion démographique, disparition des espèces animales et végétales, société de contrôle industrielle et instrumentalisation des femmes. 

« Soleil vert » est un film d’hier sur aujourd’hui, visionnaire donc et, en cela, d’un dérangement salutaire.

*

Séance suivie d’une conférence de Thierry Cormier